La nigelle est une plante herbacée annuelle originaire d’Eurasie. Cette plante comprend une vingtaine d’espèces, chacune d’entre elles possédant des propriétés qui leur sont spécifiques. Toutefois, la plante qui nous intéresse, en raison de ses innombrables propriétés thérapeutiques, de ses vertus bénéfiques et de son histoire millénaire, est la nigelle du genre nigella sativa. C’est de sa graine qu’est extraite la fameuse huile de nigelle, tant prisé pour ses vertus thérapeutiques que cosmétiques.

Qu’est-ce que la nigella sativa ?

Graines et fleur de nigelleLa nigella sativa (ou nigelle cultivée), également connue sous le nom de cumin noir ou encore de graine noire, est une plante herbacée annuelle aromatique de la famille des renonculacées (de nom botanique : ranunculaceae). Elle est originaire d’Eurasie et elle pousse à l’ombre des oasis dans de nombreux pays. En effet, cette plante, qui fleurit en juin-juillet, est surtout cultivée dans les régions méditerranéennes, au Nord de l’Afrique, en Asie occidentale, au Moyen-Orient, notamment en Égypte, au Maroc, en Espagne, en Arabie Saoudite, au Soudan, en Turquie, en Syrie et en Éthiopie. La nigelle d’Égypte reste de loin la meilleure d’entre toutes grâce à son côté aromatique.

En règle générale, la nigelle cultivée contient des fruits sous forme de grandes capsules composées de cinq follicules renfermant de nombreuses petites graines oléagineuses de 2 à 3 mm de couleur noire, lorsqu’elles arrivent à maturité. Ces graines, comestibles (en petite quantité car légèrement toxique),parfumées et de forme ovoïde triangulaire, constituent la partie la plus importante de la plante, en phytothérapie, dans la mesure où celles-ci sont une source très riche en principes actifs bénéfiques pour la santé de l’Homme, contenant notamment au moins 60 % d’acides gras insaturés dont l’organisme du corps humain a besoin.

De même, c’est à partir de ces graines que l’ huile de nigelle est produite. Autrement dit, celles-ci sont pressées à froid, de manière traditionnelle, afin d’extraire l’huile qu’elles contiennent. En exécutant ce procédé mécanique, on parvient à obtenir une huile végétale de nigelle pure, naturelle, traditionnelle et de haute qualité.

Il existe de nombreuses autres variétés de nigelle qui sont pour la plupart plus ou moins connues. Il y a, entre autres, la Nigella Garidella, qui a la particularité d’être toxique et la nigelle de Damas ou de Turquie, utilisée uniquement comme plante ornementale. Ceci étant dit, ces différences peuvent également être présentes d’un point de vue botanique. À titre d’exemple, nous pouvons remarquer que la nigella sativa se différencie de la nigelle de Damas dans la mesure où cette dernière se caractérise par la présence de feuilles filiformes tout autour de ses fleurs et de ses fruits alors que ces dernières sont particulièrement absentes chez la nigella sativa.

Description botanique de la nigelle

Nigella sativaLa nigelle cultivée, de dénomination botanique nigella sativa, appartient à la même famille que la renoncule. Elle constitue en une plante dicotylédone et herbacée. Sa tige dressée peut mesurer jusqu’à 60 cm de hauteur et ses feuilles sont multifides, c’est-à-dire extrêmement découpées et divisées en petites lanières courtes. Ses fleurs, qui portent habituellement cinq à six pétales, peuvent être de différentes couleurs, en d’autres termes soit de couleur blanche, bleue, ou rose. Le fruit qui y pousse est original et atypique, sous forme d’une grande capsule globuleuse renfermant cinq follicules contenant chacune d’entre elles de nombreuses graines. Ces dernières sont de couleur noire lorsqu’elles arrivent à maturité et possèdent une forme triangulaire. Elles mesurent entre 2 à 3 mm et contiennent environ 60 % d’acides gras insaturés.

Culture de la nigelle

La plantation des graines de nigelle s’effectue au printemps,directement en place sous exposition ensoleillée,sur un sol ordinaire, bien drainé et fertile. Sa culture peut également débuter en septembre, ainsi la floraison est plus précoce.Certes, la nigelle est une plante qui a pour avantage de se ressemer naturellement et abondamment chaque année. En effet, si l’on ne retire pas les graines de la plante, elle se ressème par elle-même. De plus, c’est une plante qui résiste très bien au froid. En général, ses graines germent au bout d’environ 4 semaines. Par ailleurs, la culture de cette plante s’avère être facile car celle-ci est peu exigeante dans la mesure où elle accepte tous types de sol. Toutefois, il est déconseillé de la perturber car celle-ci n’aime pas être dérangée : il suffit de quelques arrosages seulement après sa plantation pour que celle-ci pousse correctement.

À noter que la culture en pot est également possible. En revanche, la méthode relative à ce cas n’est pas tout à fait la même. Pour faire cela, il convient d’abord d’arroser délicatement le semis puis de placer la culture dans un endroit sec à une température d’au moins 20° C.

Ceci étant dit, en ce qui concerne la récolte de ses graines ; elle s’effectue en été lorsque le fruit est bien sec. Pour détecter le bon moment de la récolte, il est d’usage de secouer les tiges afin de vérifier si les graines bougent dans leur capsule. Dès lors, on doit couper les tiges puis les suspendre à l’envers au dessus d’un morceau de tissu en tapotant légèrement sur celles-ci afin de renverser les graines que contiennent les fruits. Enfin, une fois ramassées, les graines sont conditionnées dans des récipients fermés hermétiquement et prêtes à l’usage.

Étymologie et autres appellations de la nigelle

Le nom nigelle, tiré du latin nigella ou niger,qui signifie « noirâtre », a été attribué à cette plante à cause de la couleur noire de ses graines. Son nom d’espèce sativa signifiant « cultivée » vient également du latin.

Les différentes nombreuses appellations et les divers synonymes que possède la nigelle cultivée lui ont été attribués pour plusieurs raison c’est-à-dire soit en fonction du pays où elle est cultivée, soit du fait de ses caractéristiques botaniques et/ou en raison de ses vertus. Par exemple, elle est appelée habba al-baraka, qui a pour sens « la graine bénie », en Égypte en raison des immenses vertus bénéfiques qu’elle possède. Dans certains pays, du fait qu’elle soit un agréable condiment dans les plats, elle est surnommée « herbes aux épices », « poivrette », « l’or noir des condiments », « toute-épice » ou encore « quatre épices ». Dans d’autres pays, elle est appelée « patte d’araignée », à cause de l’aspect physique de ses fleurs en forme de pattes d’araignée. De même, certains arabes l’appellent « la fleure de la graine noire » en raison de ses caractéristiques botaniques.

Par ailleurs, son histoire étroitement liée à l’Égypte ancienne lui vaut bien des noms tels que « le trésor des Pharaons », « l’huile des Pharaons » ou encore « le remède des Pharaons ». En Lybie, en Inde et au Pakistan, elle est connue sous le nom de « cumin noir » et au Moyen-Orient par le nom de « la graine noire ». En France, elle existe sous les appellations « cheveux de Vénus », « herbe des capucines » ou « fleur de sainte Catherine ». Enfin, elle est désignée par le nom de « al-sanoudj » en Algérie et au Maroc.

En anglais, elle possède une multitude de noms, à savoir notamment black seed, black cumin, fennelflower, etc.

L’histoire de l’ huile de nigelle

Huile de nigelle dans l'histoireL’ huile de nigelle, également appelée huile de cumin noir, est une huile mythique qui remonte à bien des siècles. Depuis fort longtemps, cet actif est réputé pour ses innombrables bienfaits. Prisée depuis l’Antiquité à cause de ses vertus cosmétologiques, elle était déjà utilisée par les femmes dans plusieurs civilisations. Il est rapporté que la reine Néfertiti employait cette huile de beauté quotidiennement pour donner à sa peau un teint rayonnant. Ceci expliquerait sûrement le secret de sa peau légendaire. Dans l’Égypte ancienne, pendant le règne de Toutankhamon, 11ᵉ pharaon du Nouvel Empire, les nombreuses vertus thérapeutiques de cette huile semblaient déjà être connues. Pour preuve, des archéologues ont découvert un flacon d’ huile de nigelle dans la tombe de ce pharaon, d’où l’attribution du nom de « remède des Pharaons », « trésor des Pharaons » ou encore « huile des Pharaons ». En effet, les égyptiens utilisaient cette huile ancestrale principalement comme antibiotique naturel, reconnu pour ses vertus calmantes, régénérantes et vitalisantes, afin de soigner les maux de tête, les vertiges et les allergies. De plus, ils l’utilisaient également en cosmétique, notamment pour les soins de beauté, de la peau et des cheveux.Il semblerait même que la reine Cléopâtre connaissait bien les secrets que celle-ci renfermait et l’aurait également utilisée dans ses soins quotidiens de la peau. Autant dire que cette huile constituait en une véritable panacée aux yeux de ce peuple. C’est certainement pour ces raisons qu’elle est,de nos jours, appelée « habba al-baraka » (la graine bénie) en Égypte et qu’elle est considérée comme une réelle perle dans le monde arabe.

Depuis des millénaires, elle est utilisée au Moyen-Orient et en Asie, du fait de ses propriétés thérapeutiques, en tant que remède contre de multiples maux tels que l’asthme, l’eczéma, les mycoses, le psoriasis, l’acné, les brûlures, le rhumatisme, les douleurs articulaires, le vertige, le mal de dent, le rhume, et certains cancers comme le cancer du colon, etc. De même, en médecine chinoise, elle sert fréquemment d’antibiotique naturel.

Bien que celle-ci soit traditionnellement utilisée en médecine en Inde, au Moyen-Orient et au Nord de l’Afrique, elle est également très appréciée en cuisine dans la mesure où elle est considéré,dans ces pays, comme un ingrédient de choix en raison de sa saveur épicée et piquante rappelant le goût du poivre, d’où un de ses autres noms « poivrette » ou « l’or noir des condiments ».

Dans son ouvrage « Le livre de la loi concernant la médecine », Avicenne, le médecin persan, mentionne la nigelle en la décrivant comme étant un remède efficace pour le traitement des verrues ou de la grippe, etc. Dans le monde gréco-romain, Hippocrate, « le père de la médecine » a cité ses bienfaits dans certains de ses livres. De plus, elle a été référencée en 1827 dans le dictionnaire classique d’histoire naturelle. Ceci dit, en Europe, elle était plus ou moins connue jusqu’au XVIIᵉ siècle, puis elle a commencé à être délaissée au fur et à mesure du temps.

Cependant, ces cinquante dernières années, des équipes de médecins chercheurs ont établis des études et recherches scientifiques visant à confirmer les propriétés pharmacologiques et curatives de cette huile. Ceux-ci ont réussi à démontrer que l’ huile de nigelle contribuait à une meilleure défense du système immunitaire et qu’elle avait des vertus antibiotiques, antibactériennes, antioxydantes, anti-inflammatoires, digestives, diurétiques, etc.

C’est dans le milieu des années 80 que les recherches se sont approfondies, notamment lorsqu’un docteur nommé Docteur El-Qadi,résidant aux États-Unis, a fait plusieurs expériences sur une vingtaine de patients,cherchant par cela à confirmer les dires à propos du fait que la nigelle pouvait tout guérir. De par ses connaissances en médecine, il a entreprit ses recherches en essayant de défendre la thèse que si la nigelle avait la capacité de soigner tant de pathologies, c’est qu’elle devait certainement agir positivement sur le système immunitaire dans la mesure où ce dernier est l’élément étant capable d’interagir avec tous les maux que l’organisme de l’être humain subit. C’est pourquoi, il concentra toutes ses recherches sur le système immunitaire jusqu’à ce qu’il réussisse à démontrer que sa théorie était véridique. De plus, cette dernière a été confirmée à partir du moment où l’union des associations américaines des sciences biologico-expérimentales a reconnu que les résultats de ses expériences étaient exacts.

À présent, l’ huile de nigelle fait preuve d’un regain d’intérêt même si elle est encore méconnue de beaucoup de gens.

Quelques autres études scientifiques récentes

En 1959, des médecins égyptiens, ayant à leur tête pour diriger les recherches, le docteur Muhammad Dakhakhni, sont parvenus à extraire des graines de nigelle un principe actif qu’ils ont nommés « la nigellone ». En testant cette substance via des injections sur des animaux de laboratoire, ils ont pu démontrer que celle-ci n’était nullement toxique et qu’elle comprenait des propriétés antiallergiques, anti-inflammatoires et antibactériennes. De plus, ils ont conclu que sa capacité à élargir les bronches rendait ce principe actif très efficace pour le traitement de la bronchite et de l’asthme.

En 1997, une étude établie à l’Université Kings College et publiée Londres a montré que l’ huile de nigelle se composait de deux types huiles : une huile essentielle qui contient son principe actif appelé le « thymoquinone » et une huile grasse.
Il est rapporté que la présence de cette huile essentielledans l’huile est la cause principale du soulagement des douleurs articulaires puisque celle-ci possède, entre autres, des propriétés anti-inflammatoires.

Fabrication de l’ huile de nigelle

L’ huile de nigelle est extraite des graines de nigelle par première pression à froid. Elle est fabriquée de manière artisanale, sans techniques industrielles et sans additifs. De ce fait, elle possède la particularité d’être une huile traditionnelle 100 % pure, 100 % naturelle et de qualité supérieure. Ainsi, elle dispose l’avantage de conserver la totalité de ses qualités et de ses vertus. De manière absolue, pour obtenir une huile de haute qualité, les graines de nigelle d’Égypte sont privilégiées dans la mesure où celles-ci sont nettement de meilleure qualité par rapport à celles cultivées dans les autres pays. Ces dernières peuvent parfois être exportées dans d’autres pays du tiers monde en vue d’une fabrication moins coûteuse et/ou pour créer de l’emploi. De même, les graines de nigelle d’Arabie Saoudite sont très intéressantes puisque celles-ci sont plus grosses et très abondantes en huile.

Les bienfaits et les propriétés thérapeutiques de l’ huile de nigelle

Huile de nigelle bioL’ huile de nigelle comprend d’innombrables vertus thérapeutiques et bienfaits sur la santé. Il serait, donc, pratiquement impossible de tous les citer dans un tel article. Ceci dit, nous allons tâcher de mettre en valeur les plus importantes en détaillant au maximum ses principes actifs et ses effets sur l’organisme de l’Homme.
En effet, l’ huile de nigelle renferme une huile essentielle, des acides gras poly insaturés et des oligo-éléments contribuant au renforcement du système immunitaire.

De plus, du fait de la thymoquinone qu’elle contient, celle-ci a la particularité de disposer de propriétés anti-inflammatoires bénéfiques pour le corps humain dans la mesure où ces dernières contribuent au soulagement des douleurs articulaires et des maux du dos. Grâce à cela, elle est également considérée comme étant un excellent antibiotique naturel. En outre, de par ces divers principes actifs, elle possède la capacité d’inhiber la formation de molécules inflammatoires et d’apaise les brûlures, les gerçures et les coups de soleil. C’est aussi pourquoi, cette huile se révèle donc être parfaite surtout pour les peaux irritées, sèches et sensibles.

D’autant plus que la présence d’huiles essentielles dans l’ huile de nigelle, notamment la présence de la nigellone, mais surtout la thymoquinone, procure à celle-ci l’avantage d’avoir une action hydratante et anti-âge. Cela fait de cette huile un réel produit anti vieillissement très intéressant pour les peaux matures et abîmés ou pour les cuirs chevelus irrités.
De même, son effet fortifiant et purifiant, rend cette huile conformément adaptable aux peaux grasses à tendance acnéique ou eczémateuse puisqu’elle possède des vertus régénérantes et cicatrisantes permettant de lutter contre les problèmes d’allergies cutanés tels que l’acné, l’eczéma, les mycoses, etc.

Par ailleurs, ses propriétés antimycosiques, antiseptiques, anti-inflammatoires, antiallergiques, antibactériennes et antifongiques, lui permettent d’assainir la peau et d’agir sur certaines dermatoses comme l’eczéma, le psoriasis et l’acné, et de réduire l’oxydation de la peau.
Aussi, ses effets assainissant, apaisant et anti-inflammatoire soulagent les peaux confrontées aux troubles externes engendrés par les micro-organismes tels que le stress, la pollution, et autres.

Malgré son caractère onctueux et son toucher assez gras, elle a la spécificité d’être une huile qui pénètre facilement et qui est non comédogène. De ce fait, elle contribue à l’obtention d’une peau douce et soyeuse.
L’ huile de nigelle est également anti-infectieuse cutanée. Son action anti-infectieuse est très efficace pour traiter les problèmes respiratoires, biliaires et urinaires ou encore pour éradiquer diverses maladies comme les symptômes de la varicelle et de la rougeole.

De plus, elle est antioxydante. Elle protège ainsi la peau du vieillissement cutanée en luttant contre l’apparition des radicaux libres destructeurs de cellules et en inhibant l’oxydation des membranes cellulaires. Les antioxydants qu’elle contient sont aussi très utiles pour lutter contre le vieillissement capillaire.
Riche en oméga 6 et acides gras insaturés, l’ huile de nigelle est nourrissante et régénérante. Par conséquent, elle redonne souplesse et douceur à la peau et au cheveu.
En outre, elle favorise le bronzage et donne à la peau un sublime teint halé.

En ce qui concerne les soins des cheveux, l’ huile de nigelle est caractérisée par le fait qu’elle revitalise, assouplit et tonifie le cuir chevelu et les cheveux. Elle est réputée comme étant idéale pour les soins des cheveux secs et abîmés puisque elle nourrit les cheveux en profondeur. De plus, elle dispose de vertus adoucissantes et calmantes pour le cuir chevelu.
Ceci dit, ses bienfaits ne se limitent pas qu’aux cheveux dans la mesure où elle renforce également les ongles cassants.
Même au niveau du bien-être en général, l’ huile de nigelle est largement bienfaisante étant donné qu’elle possède des propriétés antihistaminiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes et hypoglycémiques.

En effet, des études scientifiques ont confirmé que l’ huile de nigelle était un facteur positif jouant un rôle très important dans la contribution à la diminution des symptômes relatifs aux allergies saisonnières et de la rhinite allergique grâce au fait qu’elle possède une action antihistaminique. Autrement dit, elle est en mesure de neutraliser les réactions allergiques (allergies à la poussière, aux pollens, l’asthme…) par des effets antihistaminiques. Pour la même raison, elle se révèle être très utile pour traiter la toux et l’asthme. De plus, de nombreux praticiens certifient qu’elle dispose d’une action efficace contre les phénomènes allergiques et un d’effet antiasthmatique générant la relaxation des bronches.

De surcroît, elle contient des propriétés énergisantes, redonnant au corps de l’énergie et permettant ainsi de lutter contre la faiblesse et la mauvaise mine.
La majorité des professionnels de santé s’accordent à dire que la caractéristique principale de l’ huile de nigelle est qu’elle renforce le système immunitaire à travers son effet immunostimulant.

Ceci étant dit, il est indiqué que celle-ci joue un rôle primordial dans l’amélioration des fonctions digestives, c’est-à-dire qu’elle fortifie la flore intestinale et réduit les bactéries nuisibles ainsi que les troubles digestifs tels que les douleurs gastriques et intestinales, les flatulences, etc. En outre, ses propriétés carminatives favorisent l’évacuation des gaz présents dans les intestins.

Par ailleurs, l’hélianthine, la saponine et la nigelle présentes dans l’huile, lui confèrent un effet drainant, lui permettant d’éliminer les toxines dans les intestins et les poumons. Ainsi, elle a la capacité de renforcer et de protéger les voies respiratoires, et par surcroit, elle est efficace contre les douleurs d’estomac et la constipation.
En effet, l’ huile de nigelle se caractérise également par une action antivirale et antibactérienne. Ceci lui permet de préserver des virus et de prévenir des refroidissements, bronchite, affections grippales, rhumes des foins…
De plus, elle est hypoglycémiante, en d’autres termes, elle est en mesure de réduire le taux de glucose présent dans le sang. Ainsi, elle contribue également à la lutte contre l’obésité.

Il est rapporté aussi que l’ huile de nigelle dispose d’un effet hypo-tenseur permettant d’équilibrer la tension artérielle par la formation de prostaglandine E1. Son action hypotensive est, par conséquent, la source de sa recommandation pour le traitement de l’hypertension.

De même, son action anti-cholestérol, due à la présence d’oméga 3, d’oméga 6 et surtout d’acide linoléique, facilite la protection des problèmes cardio-vasculaires et permet de lutter contre le mauvais cholestérol.
Il est aussi vrai de dire que celle-ci aide à la respiration, facilite l’oxygénation du cerveau, stimule la mémoire et aide à la concentration.

En usage interne, elle comprend de nombreuses propriétés curatives. Avec en outre, des propriétés analgésiques, très utiles pour combattre la douleur comme les maux de tête et les maux de dents, entres autres, ainsi que des propriétés digestives, diurétiques, stimulantes et antioxydantes.
De plus, celle-ci est aussi reconnue comme un excellent complément alimentaire permettant de faire le plein d’énergie et favorisant l’équilibre interne.

De même, ses propriétés galactogènes font d’elle un produit très utilisée chez la femme dans la mesure où elle favorise l’activité de la sécrétion de lait chez les femmes allaitantes.
Il est vrai aussi qu’elle constitue un remède efficace pour éviter les diabètes de type 2 car elle réduit le taux de sucre dans le sang et permet la résistance à l’insuline grâce à ses effets hypoglycémiantes et antidiabétiques.

En ce qui concerne son usage externe, des études scientifiques ont permis de découvrir que l’ huile de nigelle contenait de l’huile essentielle aux vertus calmantes et anti-inflammatoires.
Employée aussi bien en application locale qu’en massage, il est indiqué qu’elle contribue à la diminution des maux de tête, des vertiges et des douleurs articulaires.
De plus, elle est considérée comme étant un réel moyen de soigner les rhumes et les douleurs dentaires (possibilité de l’utiliser en bain de bouche) et est également réputée pour être un élément incontournable dans le traitement des problèmes cutanés. Elle est utile aussi si l’on veut tout simplement améliorer la beauté de notre peau en lui octroyant teint sublime.

Toujours dans le cadre d’un usage externe, il a été démontré que l’ huile de nigelle disposait de propriétés calmantes, régénérantes, tonifiantes, purifiantes, vitalisantes et anti-inflammatoires. En effet, c’est grâce à toutes ces qualités que celle-ci est devenue un produit indispensable pour les traitements d’affections rhumatismales, de contractures et de douleurs articulaires ou pour tonifier le cuir chevelu et les cheveux.

Dans les soins capillaires, celle-ci se révèle être un réel stimulant pour tonifier les cheveux et permet de favoriser la pousse. Par conséquent, elle est très recommandée pour les soins destinés à lutter contre la chute des cheveux et la calvitie totale ou partielle.

Compte tenu de ses propriétés anticonvulsives, elle est également utilisée dans le traitement de l’épilepsie.
De plus, elle est hépatoprotectrice, en d’autres termes, elle contribue à la protection du foie.
Sa présence en carotène, en thymoquinoline et en dithymoquinone, procure à l’ huile de nigelle un effet anti-cancer et anti-tumoral, faisant de cette dernière un remède de qualité pour le traitement du cancer et des tumeurs.
Ceci étant dit, celle-ci est également employée pour lutter contre l’impuissance sexuelle dans la mesure où elle favorise la formation de prostaglandine E1 possédant des propriétés vasodilatatrices.
En outre, elle favorise l’évacuation des calculs rénaux, contribue au soulagement des coliques néphrétiques et permet de soulager les hémorroïdes.

Par ailleurs, elle est un bon bactéricide ; ainsi on peut l’utiliser dans le traitement de la diarrhée et du choléra.
Son action antispasmodique favorise letraitement de divers pathologies relatives aux douleurs telles que les contractures, les crampes, les convulsions, la toux, etc.
Emménagogue, elle permet de maintenir un cycle menstruel régulier.
Enfin, cette huile est nervine, autrement dit, elle aide à combattre les troubles nerveux tels que le stress, l’anxiété, etc.

Liste des pathologies :
Nous avons précédemment détaillé quelques propriétés thérapeutiques et médicinales de l’ huile de nigelle ainsi que certaines des vertus bénéfiques qu’elle représente. Désormais, nous allons voir quelques unes des pathologies pour lesquelles l’ huile de nigelle est réputée comme étant un excellent moyen de guérison. Vous trouverez, ci-dessous, une liste non exhaustive des ces dernières :
• les maladies cardio-vasculaires : en effet, il est indiqué que l’ huile de nigelle contribue beaucoup à la protection du cœur et à la prévention des maladies cardiaques ;
• le système immunitaire défaillant : car celle-ci est considérée comme un acteur principal dans le renforcement, la régulation et la stimulation du système immunitaire ;
• le mal de tête : en insérant quelques gouttes de cette huile dans les narines, le mal de tête est éradiqué ;
• le vertige ;
• la migraine hémi-céphalique ;
• les douleurs dentaires, des gencives et de la gorge : à utiliser pure en bain de bouche ;
• les maladies dermiques ;
• les peaux à problèmes : acné, eczéma, psoriasis, furoncles, mycoses cutanées, cicatrices, etc.
• l’herpès buccal ;
• les douleurs articulaires, courbatures et contractures ;
• les maux du dos ;
• les entorses et les contusions ;
• la résorption des fractures ;
• la fragilité des os et le problème de paralysie chez l’enfant ;
• les inflammations ;
• les cures de soins anti-âge : efficace en particulier pour les peaux sensibles, sèches et irritées ;
• les cheveux ternes, abimés, secs et cassants : tonifie les cheveux et les nourrit en profondeur ;
• les cuirs chevelus infectés et irrités;
• les pellicules ;
• le vieillissement capillaire : répare le cheveu et adoucit la fibre capillaire ;
• la chute de cheveux : favorise la pousse ;
• la calvitie ;
• les ongles fragiles et cassants : elle agit tel un tonifiant pour les ongles ;
• les symptômes des allergies saisonnières : allergies aux pollens, rhinite allergique, asthme, etc. ;
• les troubles liés au stress ;
• les problèmes liés à la dépression ;
• les maux dus à la pollution : protège la peau de la pollution ;
• les maux d’estomac ;
• la constipation ;
• les troubles digestifs : soulage les douleurs gastriques et intestinales en nettoyant et en éliminant les toxines dans le corps ;
• les ballonnements et l’évacuation des gaz ;
• les crises d’ulcères ;
• les maux du pancréas ;
• l’élimination des bactéries et des microbes : grâce à son action antibactérienne et antimicrobienne, elle détruit les bactéries ;
• la bronchite, les affections grippales, le rhume des foins ;
• la toux ;
• les brûlures, les gerçures, les dermatites, les coups de soleil, les démangeaisons ;
• les diabètes de type 2 ;
• l’obésité ;
• les coliques néphrétiques ;
• l’hypertension artérielle ;
• les problèmes de respiration, de poumons, de mémoire et de concentration ;
• la pneumonie ;
• la jaunisse ;
• les hémorroïdes ;
• les calculs rénaux ;
• l’impuissance sexuelle ;
• les cancers et tumeurs : inhibe la croissance tumorale de 50 % ;
• les insomnies ;
• le mauvais cholestérol : fait baisser le mauvais cholestérol ;
• les problèmes biliaires et urinaires ;
• les infections ;
• l’épilepsie ;
• les diarrhées ;
• la faiblesse : favorise l’équilibre interne et redonne de l’énergie ;
• les otites et les troubles de l’audition ;
• les maux de l’œil et les troubles de la vue ;
• les nausées et vomissements ;
• les verrues ;
• les céphalées ;
• les problèmes gynécologiques et obstétriques ;
• le déficit de lactation ;
• la mauvaise mine.

La composition de l’ huile de nigelle

Les bienfaits de l’ huile de nigelle proviennent du fait que celle-ci constitue une combinaison de nombreux composants naturels bénéfiques pour l’organisme tels que les vitamines, les enzymes, les oligo-éléments, les omégas 6 et les omégas 3. Ces composants actifs, en synergie les uns avec les autres, contribuent à la stimulation, à la stabilisation et au renforcement du système immunitaire.

De manière globale, l’ huile de nigelle est composée principalement d’acides gras mono-insaturés ou oméga 9 (acide oléique et acide palmitoléique), d’acides gras polyinsaturés (acide linoléique) ainsi que d’acides gras saturés (acide palmitique, acide stéarique). En plus de cela, elle contient également de la vitamine E.

En effet, celle-ci est riche en oligo-élémentsservant à renforcer les défenses immunitaires tels que le calcium, le fer, le magnésium, le phosphore, le sodium, le potassium, le sélénium, le cuivre, le fer et le zinc. Par ailleurs, elle contient du carotène ou provitamine A, qui est un pigment orange contribuant au maintien des fonctions cognitives, favorisant la prévention de l’apparition de certains cancers, et permettant la protection des tissus de la dégénérescence.
De même, les enzymes présents dans l’huile agissent tel un catalyseur, contribuant à de nombreuses réactions chimiques nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme et combattant les éventuelles agressions subit par ce dernier.
Elle comprend également des acides aminés et des glucosides qui ont un rôle énergisant et qui apportent donc l’énergie dont notre corps a besoin.

Les acides gras polyinsaturés, en particulier l’acide linoléique, aident à protéger le cœur et les artères, à lutter contre le mauvais cholestérol. De plus, ils permettent de nourrir et d’hydrater la peau.
On peut également trouver dans l’huile la présence de composants phénoliques, c’est-à-dire des molécules organiques aux propriétés antioxydantes telles que les sels minéraux par exemple.

De plus, cette huile dispose de plus de 80 % d’acides gras insaturés, soit environ 22 % d’oméga 9 et 58 % d’oméga 6 (bon fonctionnement du système nerveux et cérébral, contre le cholestérol et pour la protection cardiovasculaire).
Ces oméga-ci sont dits « acides gras essentiels antioxydants ». On les trouve dans les huiles végétales et les végétaux. Ils sont composés d’acide linoléique, de vitamines B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B6 (pyridoxine), B9 (acide folique), C (acide ascorbique) et E.

Parmi ceux-ci, on compte également la nigelline, qui est un principe actif alcaloïde amer servant à stimuler les systèmes digestif et intestinal, ainsi qu’une huile essentielle appelée nigellone, qui est une substance broncho-dilatatrice bénéfique pour toutes les maladies respiratoires et qui se caractérise par des propriétés antiallergiques.

En effet, l’ huile de nigelle contient également d’autres huiles essentielles telles que la thymoquinone qui possède des propriétés immunostimulantes, anti-infectieuses, anti-inflammatoires et antihistaminiques.
En réalité, ce sont en réalité ses micro-constituants qui rendent cette huile si intéressante. En d’autres termes, ce sont les flavonoïdes (catéchol, apigénine, etc.) et surtout la thymoquinone aux propriétés anti-inflammatoires et antidouleur qu’elle contient qui lui attribuent sa puissance et sa valeur.

Tout de même, ce ne sont pas les seuls éléments auxquels l’ huile de nigelle doit sa réputation.
Il est vrai qu’elle contient également de l’hélianthine, de la saponine et de la nigelline qui sont efficaces contre la dyspepsie (indigestion), les flatulences, les douleurs d’estomac et la constipation dans la mesure où elles contribuent au nettoyage des intestins et à l’élimination des toxines.

De plus, elle dispose de phytostérols, lesquels aident à fortifier et à augmenter l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins, ainsi qu’à diminuer la fragilité capillaire et la pression artérielle.
Aussi, elle contient des lipides, des protéines, des glucides et des métabolites secondaires tels que les terpénoïdes, les polyphénols, les alcaloïdes, les acides organiques, les tanins, les saponines, du mucilage, des fibres et des vitamines.
De même, elle comprend une forte teneur en huile grasse (31 %) c’est-à-dire en acide linoléique, oléique et palmitique, comportant des phospholipides, glycolipides, tocophérols, stérols et principalement des dérivés phénoliques tels que la thymoquinone, la thymohydroquinone, et le thymol.

En conclusion, c’est par la synergie de ses actifs, que l’ huile de nigelle est en mesure de renforcer, réguler et stimuler notre système immunitaire d’une manière générale. C’est la raison pour laquelle, ses nombreux composants naturels en synergie les uns avec les autres préviennent donc une multitude de maladies telles que les infections et les allergies.

Les diverses utilisations de l’ huile de nigelle et ses posologies

En usage interne

huile de nigelle usage interneEn effet, l’ huile de nigelle a été, depuis des siècles, reconnue par l’usage populaire comme étant un élément positif pour l’organisme de l’être humain grâce à sa capacité à renforcer le système immunitaire de celui-ci. Visant à confirmer ce principe, une multitude d’études scientifiques modernes ont été établies dans les années 60 et 80. Celles-ci ont pu démontrer que l’ huile de nigelle disposait bien d’innombrables vertus curatives. Plus tard, d’autres recherches ont été mises en place dans de nombreux pays, cette fois-ci, dans le but de connaître les posologies et les différents moyens d’utilisation de cette huile. Parmi les laboratoires ayant effectuées ces analyses, certains ont aboutis aux quelques résultats suivants :

De manière générale ou à titre préventif, il est recommandé aux adultes une prise régulière de l’ordre d’une à trois cuillères à café par jour, d’ huile de nigelle pure ou mélangé avec du miel au cours des repas ou une cuillère à soupe tous les soirs ; ceci ayant pour effet un renforcement du système immunitaire, un nettoyage du système digestif et une amélioration de son bien-être en général.

En revanche, il est conseillé aux enfants de boire une demi-cuillère à café seulement par jour, et à partir de 12 ans, il est possible d’augmenter la dose à une cuillère à café par jour.

Remarque : Pour un effet optimal, il est préférable de ne pas boire une heure avant et après la consommation de cette huile.

De plus, il est souhaitable d’effectuer cette cure énergisante pendant trois mois puis de la renouveler chaque année ou quand le besoin s’en fait ressentir.

Remarque : dans le cas où son goût amer vous est pénible à supporter lors de son ingurgitation, il existe divers moyens permettant de faciliter son application par voie interne. Il est bon de savoir que l’ huile de nigelle peut se mélange avec une large gamme de jus de fruits tels que le jus d’orange ou le jus de carottes. De plus, il à la possibilité de l’ajouter à du lait ou à de l’eau par exemple.

De même, celle-ci se marie bien avec d’autres huiles. En effet, il existe une multitude de recettes à base d’huile d’olive ou d’huile de ricin. Ceci dit, des infusions à base de diverses sortes de plantes ou encore d’autres produits alimentaires tels que le yaourt peuvent intégrer l’ huile de nigelle comme ingrédient dans leurs recettes. À noter que ces dernières sont en principe créées conformément pour le traitement d’une ou de plusieurs pathologies en particulier et qu’il est, par conséquent, nécessaire de préalablement demander conseil aux professionnels de santé avant tout usage.
Comme déjà mentionné plus haut, les graines de nigelle peuvent être utilisées en tant que condiment en cuisine. Son goût épicé et piquant accompagne avec plaisir les festins les plus somptueux.

En outre, en respectant les mêmes doses que celles prescrites en phytothérapie, ces graines confèrent à notre organisme plus ou moins les mêmes bienfaits. Toutefois, il est plus correct de la consommer sous forme d’huile 100 % pure, pressée à froid et sans additifs afin de profiter de tous ses bienfaits au maximum.

Ceci dit, les recettes peuvent différer et les utilisations de l’huile peuvent varier d’une pathologie à une autre.
Ci-dessous, nous avons détaillé les différentes utilisations en conformité avec le cas pathologiques les plus fréquents :

• En principe, il est préconisé de prendre deux cuillères à café d’ huile de nigelle mélangée à du miel et de l’ail en complément des traitements habituels relatifs aux cas de maladies chroniques graves ou en cas de défaillance du système immunitaire. En effet, cette mixture contribue à une amélioration considérable des défenses naturelles de l’organisme.

• Afin de lutter contre les allergies de saison, il est souhaitable de consommer l’ huile de nigelle pure par voie orale en prenant une à deux cuillères à café par jour environ un mois avant la saison de l’allergie. Le traitement doit être poursuivi pendant plusieurs mois.

• En cas de mal de tête, la recette consiste à piler quelques graines de nigelle et de les mélanger à de l’huile d’olive puis de placer quelques gouttes de ce mélange trois à quatre fois par jour dans les voies nasales.

• Dans le cas où le patient souffre de rhume, il est indiqué de griller puis de piler quelques graines de nigelle et de les mélanger à de l’huile d’olive pour ensuite appliquer quelques gouttes de ce mélange dans les voies nasales trois à quatre fois par jour. Il est rapporté que cela va provoquer de nombreux éternuements permettant au patient de guérir. Si vous ne disposez pas d’huile d’olive, il est tout aussi bien de placer de la nigelle pilée dans un petit bocal en verre et de sentir régulièrement. Cette dernière méthode étant elle aussi très efficace.

• Pour soulager un mal de dent, de la gencive ou de la gorge, il y a la possibilité de, soit faire des bains de bouche et des gargarismes en utilisant de l’eau dans laquelle on a fait bouillir de la graine de nigelle, soit de simplement boire une infusion de graines de nigelle. De plus, son action devient encore plus pertinente lorsque l’on prend une cuillérée d’ huile de nigelle à jeun tous les matins.

• Si un patient souffre d’une otite, il lui est recommandé de verser quelques gouttes d’ huile de nigelle dans l’oreille douloureuse.

• Dans le cadre d’un traitement des maux de l’œil, plusieurs indications sont à prendre en considération. Il est prescrit d’ajouter une cuillère à café d’ huile de nigelle dans une tisane ou de boire régulièrement du jus de carottes dans lequel il a été ajouter une cuillère à café d’ huile de nigelle. La dernière méthode s’avère être la meilleure des deux.

• En cas d’insomnie, il est judicieux de consommer une cuillère à soupe d’ huile de nigelle mélangée à du lait chaud au miel d’abeilles.

• Pour soigner l’asthme, il est demandé au malade de faire bouillir de l’ huile de nigelle dans de l’eau et de respirer profondément la vapeur qui est dégagée. Ceci doit être exécuté matin et soir pendant plusieurs mois. De plus, vous pouvez compléter cette cure en prenant une cuillère à café d’ huile de nigelle en dehors des repas chaque matin et soir.

• En ce qui concerne les problèmes cardio-vasculaires et les troubles de tension artérielle, il est utile de boire de manière régulière des boissons chaudes mélangées à de l’ huile de nigelle. Cela aura pour effet d’absorber les matières grasses et d’élargir les veines et les artères. En d’autres termes, cela va favoriser le drainage.

• De même, le fait de consommer régulièrement des boissons chaudes contenant quelques gouttes d’ huile de nigelle se révèle être un excellent remède pour lutter contre l’hypertension.

• Pour stopper les nausées et les vomissements, il suffit de faire bouillir quelques graines de nigelle et du clou de girofle, et de consommer ceci en tisane sans y ajouter de sucre. La consommation doit être de l’ordre de trois fois par jour. De même, il y a la possibilité de prendre une tisane à la menthe et d’y mélanger une cuillerée de clou de girofle pilé avec une cuillerée d’ huile de nigelle. En consommant cela pendant 3 jours, les nausées et les vomissements s’arrêteront.

• En cas de diarrhée, il est recommandé au patient de manger un pot de yaourt auquel il a préalablement ajouté une cuillère à soupe d’ huile de nigelle. Ce procédé doit être réitérer jusqu’à disparition complète de la diarrhée.

• En vue du traitement des céphalées, il convient d’administrer une cuillerée d’ huile de nigelle dans du jus de mûres sauvages. En suivant ce traitement, le patient est sujet à une guérison rapide.

• Les maladies pulmonaires dus au froid sont également traitables par le biais de l’ huile de nigelle. En effet, le procédé consiste à mélanger une cuillère à soupe d’huile avec de l’eau et de chauffer le tout jusqu’à ébullition puis, à l’aide d’une serviette sur la tête, il convient d’inspirer les vapeurs dégagées. Les poumons et autres parties souffrant à cause du froid redeviendront comme neufs. De préférence, il est bien boire de la tisane de thym mélangée à de la graine de nigelle mise en poudre ou de l’huile de nigelle en complément de ce traitement.

• Il est bon de savoir qu’une prise régulière d’ huile de nigelle diminue les douleurs d’estomac et d’intestins.

• De plus, un mélange de quelques gouttes d’ huile de nigelle avec du lait chaud sucré et du miel d’abeilles permet de combattre l’aigreur avec une grande efficacité.

• Par ailleurs, une cuillerée d’ huile de nigelle mélangée à une tasse de café de miel d’abeilles ainsi qu’une cuillère de pelures de grenades douces constituent en une excellente recette pour guérir les ulcères ; à condition que le tout soit consommé quotidiennement à jeun, en le faisant suivre d’un verre de lait sans sucre, et ceci pendant une durée de deux mois.

• Pour remédier aux crises intestinales, la démarche à suivre est de mélanger, à quantités égales, de l’anis, du cumin et de la menthe, qu’on va faire bouillir et sucrer au miel d’abeilles pour ensuite y ajouter une cuillère d’ huile de nigelle. Ceci dit, il est préférable de boire l’infusion chaude. De même, pour renforcer les effets de l’infusion, on peut également masser la zone douloureuse avec de l’ huile de nigelle.

• En ce qui concerne les maux du pancréas, la solution est de préparer une compresse de confis de graine de nigelle qu’on va pétrir dans de l’huile d’olive réchauffée, puis de placer cette préparation sur le côté gauche avant de dormir. La compresse doit être retirée le matin au réveil. À noter qu’il est nécessaire de consommer un verre de tisane de fenugrec dans lequel on a ajouté une cuillère à café d’ huile de nigelle en complément de cette cure. Le traitement s’effectue pendant 15 jours.

• En cas de ballonnements et de gaz, il est bien de consommer une tasse de café ou de thé comprenant trois gouttes d’huiles de nigelle.

• Dans le cadre d’un traitement des troubles relatifs à l’élimination des urines, aux règles et à la lactation des mammaires, il est préconisé d’utiliser des graines de nigelle broyées et pétries dans du miel. Le mélange doit être consommé régulièrement en infusion dans de l’eau chaude. Sinon, il est envisageable de consommer l’infusion après avoir bien massé la partie au dessus de la vessie avec de l’ huile de nigelle chaque soir avant de dormir.

• Pour traiter une insuffisance sexuelle, le patient doit veiller à bien respecter les dosages de la préparation suivante : 200 g de graines de nigelle pilées, 200 g de miel d’abeilles pur, 100 g d’encens mâle écrasés, 50 g d’ huile de nigelle, 50 g d’huile de roquette, et 50 g d’huile d’olive. Une fois le tout bien mélangé, il est indiqué de consommer une cuillère par jour de celui-ci à chaque repas.

• La consommation d’une cuillère d’ huile de nigelle trois fois par jour permet de soulager les douleurs articulaires et les maux du dos. Quand elle est réchauffée légèrement, l’ huile de nigelle peut être utilisée pour masser la zone douloureuse.
• Dans le but de résorber des factures, il suffit de préparer une soupe de lentilles à laquelle on ajoute de l’oignon et des œufs durs. Le tout doit être consommé avec une cuillère à soupe d’ huile de nigelle.

• En vue de traiter les problèmes d’états dépressifs, il est bien d’ajouter cinq gouttes d’ huile de nigelle dans son café ou son thé.

• En cas de cancer localisé, pendant trois mois, prendre un verre de jus de carottes mélangé à une cuillère à café d’ huile de nigelle après chaque repas. Il convient aussi de masser, à l’aide d’ huile de nigelle, la zone où la tumeur a été détectée trois fois par jour.

• Les indications relatifs au traitement du diabète sont la consommation à jeun du mélange suivant : un verre de graines de nigelle pilées, un verre de pelures de grenades douces écrasées, un verre de semences de choux écrasés, un demi-verre de graines de cardamine, une cuillère de myrrhe moulu, et enfin une cuillère de férule mélangée à de l’ huile de nigelle.

• Afin de traiter les problèmes gynécologiques et obstétriques, il est recommandé de boire une infusion d’anis dans laquelle il a été ajouté du miel et une cuillère à café d’ huile de nigelle, 5 fois par jour pendant 40 jours.

• En vue de traiter les problèmes de fatigue ou de mauvaise mine et afin de redonner de l’énergie au corps, un traitement de 10 jours à base de jus d’orange comprenant une cuillère d’ huile de nigelle est idéale.

À fortes doses, la consommation de nigelle peut s’avérer légèrement toxique. C’est pourquoi il est très important de respecter chaque dosage tel qu’il a été prescrit dans le traitement. Dans une optique de faciliter les patients au respect des indications préconisées, il existe des gélules pré-dosées consommables en compléments alimentaires.

Bien que l’ huile de nigelle ne provoque aucun effet secondaire indésirable, celle-ci est déconseillée aux enfants de moins de deux ans et à la femme allaitante ou en cas de grossesse en usage interne. Toutefois, ces derniers pourront consommer des graines de nigelle en tant que condiment dans leur alimentation à titre compensatoire. Avant d’entreprendre quelque démarche que ce soit, il est indispensable de demander l’avis préalable d’un professionnel de santé.

En usage externe

L’ huile de nigelle : un actif extrêmement tonifiant pour les cheveux

Depuis fort longtemps, l’ huile de nigelle est largement réputée pour ses vertus tonifiantes pour les cheveux. Il semblerait que de nombreuses civilisations auraient eu recours à l’ huile de nigelle pour soigner leurs cheveux secs et cassants ainsi que pour favoriser la pousse ou dans le but de lutter contre la calvitie. À l’instar de Cléopâtre, la reine Néfertiti utilisait régulièrement cette huile dans ses soins capillaires. Il est important d’avoir bien à l’esprit que celle-ci convient parfaitement aussi bien aux cheveux de l’homme qu’à ceux de la femme.

L’ huile de nigelle : un véritable élixir de beauté pour la peau

Huile de nigelle usage externeDepuis la nuit des temps, l’ huile de nigelle est largement réputée pour être un véritable élixir de beauté très efficace pour les soins de la peau, du visage ou des cheveux des hommes et des femmes.
En effet, il est vrai que déjà dans l’Antiquité, les égyptiens utilisaient cette huile non seulement pour son goût épicé accompagnant avec merveille les mets les plus raffinés, pour ses propriétés médicinales impressionnantes très bénéfiques pour l’organisme, mais également en tant qu’excellent cosmétique s’adaptant parfaitement aux divers soins de la peau, du visage et des cheveux.

Autant dire que la beauté de la peau légendaire de Cléopâtre et de Néfertiti n’était certainement pas due au hasard. Il se pourrait bien que l’ huile de nigelle ait joué un rôle majeur dans le secret du teint rayonnant de Néfertiti et de celui de la sublime chevelure de Cléopâtre.
De nos jours, l’ huile de nigelle revient fortement à la mode. Les études de la science moderne confirmant les vertus cosmétologiques de cette huile en sont certainement pour beaucoup. Outre les résultats de ses analyses intéressantes, la grande majorité des hommes et des femmes ayant testés cette huile de beauté ont témoigné de leur satisfaction et adoptent celle-ci dans la plupart de leurs soins de beauté aujourd’hui.

Usages culinaires

pain-graine-de-nigelle

Source image : http://bienvenuechezspicy.blogspot.com/

La graine de nigelle (ou le cumin noir) possède une saveur forte assez caractéristique. Elle est relativement amère, piquante et poivrée à la fois. Dans la cuisine orientale, elle est surtout utilisée en guise d’épice, broyée et saupoudrée dans les plats traditionnels tels que le pain, les plats sucrés, les biscuits, les pâtisseries, le fromage et les soupes.
En Inde, elle est servie dans les plats de légumes secs, et au Nord de l’Afrique, on la trouve souvent dans la composition d’une épice traditionnelle appelée « ras al hanout ».

Dans la cuisine asiatique, elle fait partie des ingrédients qui entrent dans la composition du « quatre-épices ».
De manière générale, elle peut être ajoutée dans la consommation de divers aliments tels que le riz, les légumes, certaines viandes et des sauces.